.Images/ImagesBaniereDefilement/01-BanniereCNE.jpg?refresh=1496128967
PASSATION DES MARCHES : L’ARMP ET SES PARTENAIRES INTERNATIONAUX EVALUENT LES OUTILS ET LES SYSTEMES

Du 06 au 12 novembre 2016,  Monsieur Joseph NGO, Directeur Général de l’ARMP, a conduit une importante mission à Dakar, à l’invitation de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) et de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics du Sénégal.

Dans sa suite, se trouvaient les responsables ci-après nommés :

-          M. NGAKETCHA TADOUM Jean-Marie, Inspecteur Général chargé de l’évaluation de la Performance du système des M.P ;

-          M. OMGBA FOE Patrick, Inspecteur des Services ;

-          M. ONOBIONO Amos Bienvenu, Directeur de l’Administration et des Finances ;

-          M. NDTOUNGOU SCHOUAME Raymond, Chef de Cellule de la Communication, des Relations Publiques et de l’Edition a.i.;

-          M. EPOLE Félix, Chef du Service de la Coopération et du Développement institutionnel ;

-          M. NTONGA BIYO’O Christian, Attaché de Direction.

Au cours de ce déplacement, l’Agence a participé activement les 08 et 09 novembre 2016 au Forum consacré à la présentation de la nouvelle méthodologie d’évaluation des systèmes de passation des Marchés, à l’Hôtel KING FAHD de Dakar. La délégation Camerounaise a aussi effectué une visite de travail au siège de l’ARMP-Sénégal, le 11 novembre 2016. Objectif, le partage d’expériences.

Ladite rencontre   a  également permis entre autres :

-          d’entrer en discussion avec des institutions homologues, dans la perspective d’établir des relations de coopération ;

-          de poursuivre des échanges avec des anciens partenaires, en vue d’explorer de nouvelles pistes de collaboration ;

-          de faire connaître aux autres participants son vécu et les spécificités du système Camerounais des Marchés Publics ;

-          de détecter des pratiques ayant fait recettes ailleurs et susceptibles d’être importées dans notre écosystème, moyennant les adaptations contextuelles nécessaires ;

-          de conforter et de réaffirmer sa présence parmi les institutions phares qui exercent l’activité de régulation des Marchés Publics ;

-          de prendre connaissance des nouvelles directives internationales en matière de passation des Marchés Publics, compte tenu de la possibilité offerte aux entreprises étrangères de soumissionner au Cameroun.

A l’issue de cette mission, l’Agence a identifié certaines actions à mettre en œuvre, dont les plus immédiates pourraient se résumer ainsi qu’il suit :

Pour se doter par exemple d’une autonomie financière, il faudra mener une étude sur l’optimisation du mode de recouvrement des droits de régulation ;

A l’effet d’assurer la professionnalisation des acteurs du système des Marchés Publics, il sera question :

-          d’actualiser l’étude sur la stratégie sectorielle de renforcement des capacités jadis réalisée par le consultant BET TECSULT ;

-          de construire un Centre de formation sur les Marchés Publics ;

-          d’élaborer les DAO Types spécialisés et autres documents de facilitation ;

-          de rendre opérationnelles les activités de catégorisation des prestataires du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics en application de l’arrêté N°016/PM du 01er février 2016. 

En ce qui concerne l’évaluation de la performance des acteurs et du système, il est prévu :

-          d’élaborer un référentiel d’assurance qualité du système des Marchés Publics ;

-          de signer des contrats de performance avec certaines catégories d’acteurs ;

-          d’intégrer dans l’évaluation de la performance du système, l’utilisation le cas échéant, des indicateurs secondaires de l’OCDE ;

-          de concevoir et de diffuser de nouveaux outils d’évaluation des procédures (check-list) ;

S’agissant de l’informatisation du système, il faudra poursuivre le projet PRIDESOFT dans le volet gestion des contrats et dématérialisation des procédures ; 

Relativement à l’amélioration de la surveillance du système, l’Agence devra :

-          Nouer des partenariats avec les Organisations de la Société Civile exerçant dans les marchés publics,  dûment identifiées;

-          Renforcer leurs capacités dans le domaine des marchés publics.


AGENCE
REGLEMENTATIONS
GOUVERNANCE
LA BOUTIQUE
JOURNAL DES MARCHéS
CONTACTS