.Images/ImagesBaniereDefilement/00-Banniere_Pridesoft_Mobile.jpg?refresh=1511212495
Positionnement stratégique de l'ARMP

       L’ARMP est un organisme dont le rôle est de promouvoir la bonne gouvernance dans le secteur des marchés publics et favoriser la réalisation effective des investissements.

    Sa création en 2001 s’inscrivait dans le cadre de la réforme de l’État consécutif à son adhésion à l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (IPPTE). Cette réforme sous-tendait, entre autres, un renouvellement de l’approche des institutions publiques à travers l’instauration dans l’administration publique camerounaise de nouvelles règles et pratiques visant à promouvoir l’efficacité économique et administrative. La lutte contre la corruption, la bonne gouvernance, la décentralisation, etc., occupent une place de choix dans cette orientation.

      Dès lors, le positionnement de l’Agence est adossé sur sa Vision stratégique adoptée, sur proposition du Directeur Général, par son Conseil d’administration lors de sa session du 28 janvier 2012. Il cible les objectifs de performance visant à :

 

« Faire de l’ARMP une institution performante au service du développement socio-économique du Cameroun ».

 

    Concrètement, ladite Vison constitue la boussole du plan d’action de l’Agence pour la période 2013-2015. Elle repose sur trois (03) dispositifs dont l’ambition est de donner une réponse institutionnelle aux problématiques liées à la régulation du secteur des marchés publics et d’assurer la crédibilité et l’autorité de la structure. Ces dispositifs s’articulent autour des trois axes ci-après :

1.   la performance

Les actions inscrites dans le cadre de la quête de performance sont les suivantes :

  •        l’adaptation de la structure organisationnelle ;
  •       la consolidation de l’autonomie financière ;
  •       la modernisation du cadre de travail ;
  •      la promotion de la cohérence institutionnelle.  

2.   le service public

    Pour se positionner comme institution de service public, l’Agence se propose de mener les actions allant dans le sens de :

  •         l’allègement des procédures de passation des marchés publics ;
  •         l’amélioration de l’accès à l’information des acteurs ;
  •         le renforcement des capacités des acteurs ;
  •         la promotion d’un mécanisme alternatif de règlement des litiges découlant des marchés publics. 

3.   Le développement socio-économique

    Il est fondé sur la mise en œuvre des actions ci-après :

  •         le renforcement des mesures de lutte contre la corruption dans les marchés publics ;
  •         la contribution à l’amélioration du suivi-évaluation de l’exécution des marchés publics ;
  •         le renforcement de la surveillance et du contrôle du système ;
  •         la promotion d’un environnement favorable à la création d’entreprises viables devant contribuer à la création d’emplois décents ;
  •         la contribution à la promotion de la consommation effective des crédits.
   Un ensemble d’instruments et outils ont été élaborés en interne pour assurer la mise en œuvre effective du projet de performance de l’Agence.
AGENCE
REGLEMENTATIONS
GOUVERNANCE
LA BOUTIQUE
JOURNAL DES MARCHéS
CONTACTS